Revue de presse

 

 

Premier mariage de l’année

Ce samedi 10 octobre 2020 à 18h  en mairie, William Pallanche, 31 ans, chaudronnier soudeur et Margot Périsse, 32 ans, ergothérapeute ont déclaré l’un après l’autre vouloir se prendre pour époux. C’est Frédéric Simon, 1er adjoint, assisté du maire Dominique Mayère, qui a reçu le consentement du couple en comité restreint. Une grande première puisque Frédéric célébrait son premier mariage. William et Margot ont eu pour témoins Pierre Vial, chef de projet à Cezay et Marion Kammerer, ergothérapeute de Strasbourg. Les époux sont domiciliés 3 route du Port à Bully.

MAIRES RURAUX 

ASSEMBLEE GENERALE DES MAIRES RURAUX DE FRANCE-JEUDI 16 JUIN 2020 A PONCINS ( cliquer sur le lien ci-dessus).

 

Bully: Onze élèves quittent l’école primaire pour le collège

Une réception a eu lieu vendredi 3 juin 2020

 

 

A Bully:  Mercredi 4 juin 2020 signature d’une convention entre le Conseil départemental de la Loire et  la Chambre d’agriculture  en faveur  d’action pour l’agriculture au GAEC  de la Rouge Rouge  ferme de Dominique, Danielle, Loîc Mayère.

Construction  d’une stabulation, intégration paysagère, retenue d’eau, construction de deux poulaillers label.. L’exploitation du Gaec de la Rouge Rouge ( famille Mayère) à Bully  est un bon exemple d’illustration  du partenariat Conseil départemental –  Chambre  d’agriculture en faveur de l’agriculture. Ce n’est pas donc pas un hasard si cette ferme a été choisie pour la signature officielle de la convention  d’attribution de subventions du département pour la Chambre d’agriculture.

 

Adieu  à Fernande Vallas la doyenne de la commune

C’est avec tristesse que nous avons appris la disparition de la doyenne de la commune Fernande Vallas . Elle s’est éteinte le 27 avril 2020 au centre hospitalier de Bonvers. Fernande Guyonnet pour l’état-civil est née à Bully en 1922, elle épouse Marcel Vallas. Elle donne naissance à l’approche de ses quarante ans, d’un fils prénommé Jean-Pierre. Avant de travailler à la ferme familiale à Lamure, elle a occupé un emploi de couturière à Saint-Germain-Laval. Les paroissiens  de Bully  gardent encore le souvenir de Fernande à l’harmonium. Son goût pour la musique et l’accompagnement  des cantiques était apprécié. Veuve depuis  de 1979, elle vivait près de son fils et sa belle fille Marie-Claude,  leurs trois enfants et de ses quatre arrières petits enfants.

On gardera  de Fernande  sa gentillesse et sa simplicité. L’ensemble du conseil municipal présente à Jean-Pierre ainsi qu’à  toute la famille ses sincères condoléances.

 

SALON DU BIEN-ETRE: DIMANCHE 1ER MARS EN  VIDEO

ARVEL : Bernadette Grosbellet passe la main à Laurence Fuentes

Samedi 8 février 2020   dans les locaux de l’ARVEL, une cérémonie s’est déroulée  en toute simplicité  mais pleine d’émotion,  le départ à la retraite de Bernadette Grosbellet,  directrice,  en présence Dominique Mayère maire et de ses adjoints.  C’est Michel Pras  qui a retrace la carrière de la récipiendaire. «  Entrée en 1973 à l’âge de 16 ans que Bernadette commence sa longue carrière à ARVEL  comme emploi d’aide de service ( pluches plonge etc.) aux Gets. Mais rien n’arrête  la frêle jeune fille pour son premier emploi en collectivité. Très vite, elle est attirée par l’animation et passe rapidement la formation de BAFA, et tout s’enchaine, animatrice aux Gets, puis ton talent d’animatrice appréciée, tu t’engages alors en 1981 dans la formation BAFD, puis ce sont les stages pratiques à Bully  qui commencent, même avec deux enfants, tu encadres les colos. En 1985 -86, tu prends un peu de recul, mais l’ARVEL t’attire et tu reviens en 1988, lance les mercredis de l’ARVEL sous forme  de centre de loisirs (équitation, ski de fond etc..). De 1998 à 2000, avec  tes dons pour la communication, tu envisages une formation de commerciale, mais l’ARVEL éprouve des difficultés, c’est à ce moment que tu proposes ta candidature pour pallier au départ d’une secrétaire. Tu es embauchée  un quart de temps avec l’association ATIL (association pour le développement des langues étrangères) et un quart de temps ARVEL surtout pour dynamiser l’association, créer quelque chose, car les colos sont en perte de vitesse.

Les années passent Bernadette développent des relations avec les comités d’entreprises côté commercial), puis tu te rends vite compte que les écoles ont des besoins plus que les comités. Tu multiplies les rencontres avec les élus de Roanne afin de faire reconnaître l’ARVEL  ces derniers apporteront  une aide non négligeable.

 En  2003, après visite de l’inspecteur de l’éducation nationale, celui-ci devant la vétusté des locaux nous signifie que nous  ne sommes pas dans les normes pour accueillir les classes de l’E.N. Mais tu continues à préparer les dossiers pour rénover les locaux et à partir d’octobre 2004  «  la maison se transforme » et les finances ont été assainies. La rénovation  des locaux va permettre d’avancer  de multiplier  les contacts avec les écoles pour monter des projets pédagogiques innovants. Dans le même temps tu t’expatries aux Gets l’hiver pour répondre aux demandes des classes de neige, maintenant ,c’est Mickael  Ravazy  qui a pris les rennes et continue à  apporter une pierre à l’édifice.

 Tu as su par ton talent contribuer au développement de l’ARVEL, bien aidé par de nombreux bénévoles que l’on doit saluer.

 Tu es rentrée à l’ARVEL par la petite porte, tu as fait un beau parcours professionnel  au sein de l’association, je ne suis pas sûr que la porte soit assez grande pour te laisser partir complètement.

Nous te souhaitons bon vent et de beaux horizons devant toi sans oublier Bernard ton mari, qui troqua souvent, son habit de directeur de collège et de lycée pour d’aider  au sein de l’association. »

Cette cérémonie s’est terminée par un apéritif dinatoire autour une nombreuse assistance et du personnel de l’ARVEL.

 

LES VOEUX DE LA MUNICIPALITE

Dimanche 19 janvier 2020 devant une nombreuse assistance, le maire Dominique Mayère a présenté  ses vœux à la population. Il a présenté les bébés de l’année au nombre de neuf en offrant un chèque cadeau. Trois étaient présents.   Le premier point abordé a été le projet de la salle des fêtes: la réalisation  d’une construction  par extension d’un bâtiment  regroupant les sanitaires  hommes, femmes, PMR, un hall d’entrée, et la rénovation entière de la salle des fêtes avec les normes phoniques, thermiques et acoustiques, cette salle est terminée, quelques aménagements restent à faire dont la place de Tanière qui sera entièrement goudronnée  avec un parking pour les riverains. Tous les bâtiments de la commune sont maintenant aux normes  d’accessibilité (PMR). Le cabinet médical  en construction sera fini en fin d’année. Le bâtiment  de la cantine qui a brûlé en septembre, va être reconstruit, le permis de construire  a été déposé et la cantine sera opérationnelle  peut-être à la rentrée prochaine. Cette manifestation s’est terminée par le verre de l’amitié autour d’une galette des rois.

FIN D’ANNEE GOURMANDE POUR LES AINES

57 aînés étaient attablés samedi 1 1 janvier 2020 pour le traditionnel repas  offert par le CCAS et la municipalité aux habitants de plus de 70 ans, dans la nouvelle salle des fêtes rénovée. Dominique Mayère  maire, a accueilli les hôtes, souhaité la bienvenue et une bonne année 2020. A table, les convives ont pu déguster  pâté croûte au foie gras, suprêmes de pintades farcis  aux morilles, fromage et bûchette au chocolat Weiss cœur, crémeux orange sanguine, ce menu a été concocté par l’auberge ” Un air  de Campagne” chez Camille. Ce repas  est un moyen  pour certains de communication  de l’année.

Un grand merci à Camille pour  cet excellent repas.

La boite à livres

La cabine téléphonique est une bibliothèque ouverte à tous et gratuite.

Vous avez la possibilité d’emprunter ou d’apporter des livres.

 

 

 

 

ASSOCIATION «LAISSONS-NOUS CHANTER »

Le 14 décembre 2019 a eu lieu un atelier chant réunissant les groupes de Renaison et celui de Bully, suivi de l’Assemblée Générale de l’association d’ateliers chant « Laissons-nous chanter ». Après le rapport moral de la Présidente et le rapport financier de la trésorière avec un bilan positif de la saison 2018-2019 et un bilan de début de saison 2019-2020, un apéritif a permis un temps d’échange entre les adhérents des deux villages. Nous rappelons que les ateliers chant sont ouverts à toutes les personnes (à partir de 18 ans) qui désirent chanter, travailler leur voix, avec ou sans connaissance musicale requise (les débutants sont les bienvenus) dans un climat de groupe bienveillant et convivial. Les ateliers ont lieu 2 fois par mois, le samedi de 9h30 à 11h30, à la salle de gymnastique (à côté de l’épicerie-restaurant).

L’association propose aussi un atelier de chant familial qui réuni parents et enfants, ou grands-parents et petits-enfants pour un moment de partage, de communication, de présence à  soi et à l’autre. Dans un climat convivial, redécouvrez la joie de chanter en famille et entre famille, pour et avec les petits.(enfants de 0 à 7 ans).

Ateliers animés par Catherine Thinon-Bernigaud (chanteuse, animatrice   chant, praticienne  en psychophonie MLA. Contact:06 82 86 53 56.

 

DISTRIBUTION DES COLIS DE NOEL AUX AINES DE LA COMMUNE

Andrée Chevignon à la maison de retraite de Perreux.

Depuis quelques jours, les représentants du CCAS et les membres du conseil municipal parcourent le village pour distribuer les  17 colis aux aînés de plus de 70 ans qui ne pourront pas participer au repas  offert par la municipalité. Ce dernier aura lieu le samedi  11  janvier à 12h30 dans la nouvelle  salle  communale rénovée, plus d’une cinquantaine de participants sont attendus, le repas sera confectionné par l’auberge «  Un Air de Campagne chez Camille ». Par ailleurs, employés communaux et adjoints s’activent  en  ce moment pour remettre en place le matériel  dans la salle des fêtes, afin que tout soit prêt, pour accueillir lundi 13 janvier la cantine des écoliers du  RPI Saint-Polgues-Bully.

 

 

Le facteur  Jean- Luc Gardon à la retraite.

Dominique Mayère,  son conseil municipal, ainsi que les bullyçois (ses) ont remercié Jean-Luc Gardon facteur pour les services rendus à la commune pendant 16 ans . Un petit repas amical s’est tenu  vendredi 30 août à l’auberge ” Un Air de Campagne chez Camille” afin d’honorer cet homme sympathique toujours de bonne humeur, sérieux dans son travail et à l’écoute des autres. Il ne quitte pas vraiment  Bully, puisque il gardera un pied voire les jambes, Jean-Luc est président de l’association de gym ” Bouger Ensemble”. Jean-Luc est rentré à la Poste en 1977. Il a démarré sa carrière à Paris, puis Saint-Bonnet-le-Courreau. Après son service militaire, il a été affecté à Saint-Etienne, et depuis 1985 il a rejoint le bureau de Saint-Germain-Laval. La tournée de Bully-Dancé, il la connait bien puisqu’il l’a effectué depuis 2003. Lors de cette petite réception, le maire lui a offert un cadeau et en lui souhaitant une bonne retraite bien méritée, entouré de sa  femme Chantal, ses enfants et petits-enfants.